A partir du 1 octobre 2019, les français comme de nombreux pays , pourront obtenir une autorisation de visa électronique pour se rendre en territoire néo-Zélandais.

Cette autorisation est nommée NzeTA et fonctionne en fait déjà en ligne.

Le pays est en avance sur sa programmation alors que d’autres annoncent mais’ont pas encore fait de mise en place, ou que les saisies sont sujettes à de nombreuses imperfections.
Le Nzeta est annoncé comme une mesure de contrôle des frontières et essentiellement une mesure de sécurité prise par le gouvernement Néo-Zélandais.
Il ne s’agit pas d’un visa mais d’une autorisation et même si vous l’avez obtenue, elle ne garantit pas une entrée sans problème dans le pays car il faudra toujours démontrer être en possession d’un billet retour, préciser les motifs de son voyage.
Sans ce NzeTA, néanmoins, vous ne pourrez pas embarquer pour votre vol à destination de la Nouvelle-Zélande. Cette autorisation peut également tarder à être accordée ou tout simplement refusée.
La démarche est facile et rapide pour les demandeurs. Alors que ce pays était précédemment difficile d’accès, on peut se rendre compte encore comment il suit la même démarche que la plupart des pays du monde en faisant tout pour développer les échanges et notamment le tourisme, manne non négligeable pour tous. Se rendre dans des pays lointains de l’Europe comme la Nouvelle-Zélande est bien intéressant et ce sera désormais plus facile.
Atout Visa est à la pointe de l’obtention de ce type de visa de tourisme ou d’affaire en ligne et propose également des visas de travail temporaires en Nouvelle Zélande, qui représentent par leur complexité beaucoup de temps et de patience avant l’obtention.