Que faut il  faire pour aller en Thaïlande actuellement ?

Il faut présenter un Certificat d’entrée « COE » (Certificate Of Entry) et un visa ou d’un re-entry permit. Les exigences pour obtenir un « COE » sont différentes selon les catégories d’étrangers, mais vous devrez la plupart du temps :

  • Passer 14 jours dans un hôtel certifié par le gouvernement (Alternative State Quarantine – ASQ) à vos propres frais dès votre arrivée en Thaïlande (liste hôtels éligibles).Les étrangers ne sont pas éligibles à la quarantaine d’état gratuite dans un logement (State Quarantine – SQ) réservées aux citoyens thaïlandais.
  • Posséder un résultat négatif de test COVID par méthode RT-PCR, délivré dans les 72 heures avant votre départ;
  • Avoir un Certificat médical Non-Covid certifié en anglais par un médecin généraliste (selon le résultat de votre test RT-PCRdans les 72 heures avant votre départ;
  • Vous munir d’un Fit-to-Fly Certificate (Certificat d’aptitude à voyager en avion) délivré dans les 72 heures avant votre départ (exemple Fit-to-Fly);
  • Contracter une assurance maladie avec une couverture minimale de 100 000 US$, y compris le traitement COVID-19, valable au moins 3 mois dès votre arrivée en Thaïlande.

Comment faire pour obtenir un COE et un visa ?

Il est nécessaire de d’abord vérifier que vous apparteniez bien à une des catégories d’étrangers autorisés à entrer en Thaïlande, à savoir:

  • Titulaires d’un Passeport diplomatique/Passeport de service/UNLP
  • Mission officielle/Organisation Internationale et famille
  • Travail
  • Scolarisation / atelier d’étude / séminaire (uniquement institutions
    reconnues par les autorités thaïlandaises)
  • Conjoint/Enfant/Parent de ressortissants thaïlandais
  • Conjoint ou enfant d’un titulaire de visa de travail
  • Parent ou tuteur légal d’un titulaire de visa d’études
  • En possession d’un permis de résidence permanente
  • Soins médicaux et personnes accompagnants
  • Tournage du film
  • Thailand Elite Visa
  • Long Séjour O-A & O-X

Les séjours touristiques, d’affaires ou encore en transit en Thaïlande sont, pour l’heure, non-autorisés.

Il sera nécessaire de constituer un dossier de demande de « COE » aussi complet que possible afin d’éviter tout retard de traitement puis de l’envoyer par courrier électronique, au moins 14 jours avant le départ, à l’Ambassade (détails des documents consulaires nécessaires) ou à Atout Visa après commande en ligne du Certificat d’Entrée.

Le dossier de demande « COE » doit inclure le billet d’avion électronique en cas de choix de voyage par un vol semi-commercial. En cas de choix de voyage par un vol de rapatriement, cela doit être indiqué lors de l’envoi du dossier « COE » et, en cas d’acceptation, l’Ambassade vous inscrira sur une liste d’attente (plus d’informations sur les vols autorisés plus bas).

L’Ambassade vérifiera le dossier et enverra sa pré-validation. Il sera, par la suite, nécessaire de commencer la demande de visa.

Que dois-je savoir sur les visas ? Et sur le nouveau visa STV ?

À l’heure actuelle, tous les ressortissants étrangers ont besoin d’un visa ou d’un re-entry permit (permis de retour) valide pour entrer en Thaïlande.

Le régime d’exemption de visa est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

La demande de visa n’est traitée qu’après pré-validation consulaire de la demande de « COE » . Il ne faut pas réclamer de visas sans pré-approbation consulaire car, le cas échéant, les frais de visa ne seraient aucunement remboursés. Toutes les demandes de visa doivent être effectuées en ligne depuis le site gouvernemental: www.thaievisa.go.th (Atout Visa vous propose de se charger des cette demande ).

Le nouveau visa « STV » (Special Tourist Visa), permettant un séjour touristique jusqu’à 270 jours, n’est accessible qu’aux étrangers en provenance d’un pays classé « à faible risque » par le Ministère thaïlandais de la Santé publique.

À l’heure actuelle, ni la France, ni Monaco et ni l’Algérie n’appartiennent à cette catégorieLe visa « STV » n’est pas encore disponible pour ces nationalités. Cette liste est cependant révisée tous les 15 jours en fonction de la situation sanitaire récente et l’Ambassade révisera donc ses informations en conséquence.